Témoignage Atrofit

Comme tant d’autres, j’avais inscrit le semi-marathon sur ma Bucket list.

Le temps passe vite et si je voulais le faire avant mon cinquantième anniversaire, je devais m’y mettre sans tarder. Douze semaines sont suffisantes selon mon manuel d’entraînement !

Celui-ci ne tient évidemment pas compte des blessures et oui j’en avais naturellement quelques-unes! Une inflammation des tendons d’Achille et du périoste me retenait à la maison, m’empêchant de suivre les entraînements.

Les spécialistes m’ont conseillé de me reposer quelques semaines, mais cela était pour moi hors de question!

En désespoir de cause (parce que dans ces moments-là vous tentez tout pour retourner à l’entraînement), Joan m’a parlé d’Atrofit, le dernier complément alimentaire sur le marché. Il convient à tout le monde, et chacun à sa façon en tire profit, et j’en ai pris 3 x 2 par jour jusqu’à la compétition, comme on me l’avait conseillé. Aussitôt dit, aussitôt fait!

Après 4 jours, je sentais déjà une amélioration au point de reprendre mes séances d’entraînement en douceur. Après 3 semaines, j’étais aussi bien comme s’il ne m’était jamais rien arrivé.

J’avais presqu’abandonné ce défi, mais grâce aux compléments d’Atrofit, j’étais en forme dès le début!

Merci à Atrofit pour ma guérison mais aussi pour le fait que j’ai couru 17 minutes plus vite que prévu.

Je le conseille à tout le monde, même si vous ne faites pas de sport, vous vous sentirez mieux rapidement!!

Amicalement
Rien Heylen